15 mars 2009

Petites revues et poètes majeurs : Paul Verlaine, Stéphane Mallarmé

On peut s’étonner, en consultant les petites revues, de voir apparaître aux côtés de jeunes inconnus, des noms d’artistes prestigieux. Ces « maîtres » de la littérature décadente et symboliste, principalement Paul Verlaine et Stéphane Mallarmé, en tant qu’ « écrivains majeurs » avaient un statut très particulier. Ils entretenaient auprès de ces jeunes en voie de consécration des relations privilégiées qu’il convient d’éclaircir. Nous pouvons également nous demander ce que les petites revues pouvaient leur proposer en... [Lire la suite]