25 avril 2011

Un témoignage de Georges Lorin

  Aux origines des hydropathes (Le Figaro, supplément littéraire , Samedi 6 novembre 1926 n° 396)           « Remont’ nous jusqu’à Eve et  allons pas plus loin » disait le compositeur  Hervé, dans un de ses opéras-bouffes. Remontons donc à l'origine des Hydropathes alors qu'ils ne savaient pas encore qu'ils seraient jamais baptisés. Je suis de l'avis de Donnay qui, dans son livre Autour du Chat Noir, nous, assure que tous les événements ont les pieds accrochés à la ficelle du... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2009

« En joie et sans denier », l'histoire du club des Hydropathes

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New... [Lire la suite]
15 mai 2009

"Ballade de la balade" Georges Lorin

                                                                                   A Paris Non ! Non ! Je n'irai pas chercher sur les galetsEt sur le sable fin le repos que l'on rêve !L'horizon est trop plat, les varechs noirs sont laids,Et les couchants... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2009

Un recueil original : Paris Rose de Georges Lorin

Le Paris Rose de Georges Lorin,   Paris, Ollendorff, 1884   Georges Lorin est un artiste parisien de la fin du XIXe siècle qui illustra par son parcours une nouvelle figure d’artiste. L’artiste « polyphonique » capable d’agir en véritable plasticien du langage et de la matière, maîtrisant l’écrit et l’icône, la plume et le crayon. Georges Lorin est le fils de Maxime Lorin, artiste-peintre ami de nombreux « bohèmes » dont Fernand Icres. Connu sous le nom de Cabriol depuis 1879 pour ses portraits... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,