Parmi les nombreuses confréries bohèmes de la fin du XIXe siècle, voici celle des Becs Salés. Un  texte rare, déniché au cours de mes recherches, présente cette confrérie et sa profession de foi dyonisiaque. Il est paru le 3 juin 1882 dans un numéro spécial du journal Le Chat noir consacré à la joyeuse et obscure confrérie des Becs-salés. Leur mot d'ordre : FOIN DES GENS TRISTES. LA VIE DOIT ÊTRE TOUT A LA JOIE.

On lira justement avec intérêt cette confession d'un bec-salé signée Minet qui retrace la vie scatologico-ironico-burlesque d'un "bon viveur" de la fin du XIXe siècle :

___________________________________

     I

Je suis fils de ma mère, et je suis fils de mon père aussi. Ma mère, qui avait ses raisons pour ça, me garda pendant trois ans avant de ses décider à me mettre au monde.
Voilà pourquoi, lorsque j'ai vu le jour, je savais parler français, jouer au domino, boire du kummel. La seule chose que j'ignorais c'était la femme... Et encore je la connaissais par l'intérieur de ma mère !

 

    II

A douze ans j'ai fait ma première communion.

III
A treize, je me suis marié.
IV
A quatorze, j'avais trois enfants.
V
A quinze, j'étais Bec-Salé.
VI
Ma première impression a été une jouissance.

VII
Ma seconde a été du dégoût.
VIII
J'ai eu dans ma vie des périodes de constipation.
IX
J'en ai eu de relâchement.
X
Quand j'ai soif, je bois.
Mais quand je n'ai pas soif, je bois encore.
Sans ça, je ne serais plus Bec-Salé.
XI
Ma pensée sur l'humanité se résume en ces quelques mots :
- Il ne faut pas juger de la vie des grands hommes sur leur longueur.
XII
Je suis pour le cabinet actuel- parce que c'est un cabinet particulier.
Et puis, Léon Say....tandis que les autres ne savent pas !
XIII
Voulez-vous mes opinions littéraires ?
Je gobe Zola- parce qu'il s'appelle Emile.
Et je respecte La Rochefoucauld - parce qu'il s'appelle Maxime de....
XIV
Pour être Bec-Salé, c'est aussi simple que pour prendre des moineaux.
Pour prendre les moineaux, il faut leur mettre du sel sur la queue.
Pour faire un Bec Salé, il suffit de mettre à un monsieur du sel sur...le bec.
Ce bec devient alors le bec plus ultra.