Voici une bibliographie non exhaustive qui me sert très régulièrement dans mes  recherches. Les ouvrages les plus récents n'y figurent pas, ils seront présentés lors d'un prochain message sur ce blog.  Je n'oublie pas mon propre essai dont voici    une critique parue dans la revue Esprit (brèves de décembre 2009) en ligne :

Critique parue dans la Revue ESPRIT brèves de décembre  2009  en ligne :

Bénédicte Didier

PETITES REVUES ET ESPRIT BOHÈME À LA FIN DU XIXe SIÈCLE (1878-1889)

Paris, L’Harmattan, 2009, 380 p., 34

Les poètes improvisent dans les cafés, se regroupent en cénacles, publient une revue afin de populariser leurs œuvres, tentent de se faire connaître au prix d’innombrables « coups montés », dont certains s’avèrent bien drôles, bref se font remarquer tout en honorant la création littéraire et en rêvant au succès, non sans mal ! Dans cet entre-deux-guerres (1870 et 1914) vont fleurir de nombreuses revues dédiées à un « -isme » à la durée de vie généralement limitée. Néanmoins cette précarité ne nuit pas à l’originalité, comme par exemple le vers-librisme, qui généralise le procédé initié par Baudelaire et s’émancipe de la versification au nombre de pieds réguliers et à la rime imposée pour s’aventurer dans une prose poétisée, ou le décadentisme, qui entremêle les restes du romantisme à un symbolisme orientalisé. Bénédicte Didier remanie sa volumineuse thèse en un ouvrage savant qui s’attache aux instigateurs de ces revues « manifestes » dont la richesse a été sous-estimée par les critiques : La Plume de Jean de La Leude, L’Hydropathe de Paul Vivien, Le Chat noir de Rodolphe Salis, mais aussi Émile Goudeau et Alphonse Allais, Panurge d’Harry Alis, La Vogue de Léo d’Orfer et puis de Gustave Kahn ou encore Le Décadent d’Anatole Baju. La plupart de ces publications brandissent la jeunesse de leurs contributeurs comme étendard et s’en prennent à la famille, la religion, l’armée, l’argent sans pour autant faire l’apologie du collectivisme ou de l’anarchie, c’est l’art (?) qui les mobilise, c’est l’Art qu’ils vénèrent, ou plus exactement le statut social de « l’artiste » qui leur sied parfaitement. Le rôle de ces revues par rapport à la grande presse aurait mérité un chapitre de même que la notion d’« esprit bohème », mais le lecteur curieux trouvera dans les notes de ce travail universitaire de riches informations sur les pseudonymes de ces artistes engagés pour un art total…

T. P.

OUVRAGES SUR LA PRESSE FIN DE SIÈCLE

DELPORTE Christian, Les Journalistes en France (1880-1950) : naissance et construction d’une profession, éd. Seuil, 1999.

JONES P., « La Presse satirique et illustrée entre 1860 et 1890 », Études de Presse, nouvelle série, éd. Institut français de presse, vol. 8, n°14, 1956.

LETHEVE J., Impressionnistes et symbolistes devant la presse, Paris, Armand Colin 1950.

 La caricature et la presse sous la Troisième République, Paris, Armand Colin, 1961.

LIVOIS R. de, Histoire de la presse française, Lausanne, SPES, 1965, t.1.

OUVRAGES SUR LE CONTEXTE HISTORIQUE

AZEMA J.-P. Et WINOCK M., La Troisième République, Paris Pluriel, Calmann-Lévy, 1976.

CHASTENET J., La République des Républicains, Paris, Hachette, 1970.

DUPEUX Georges, La Société française 1789-1960, Armand Colin, 3e édition, 1980.

MAYEUR J-P., Les Débuts de la Troisième République (1871-1898), Paris, Points-Histoire, Seuil, 1973.

OLIVESI A., NOUSCHI A.., La France de 1848 à 1914, Nathan Université, Paris 1997.

Atlas historique des villes de France : la population des villes de France du XVIIe à 1990, Hachette.

OUVRAGES SUR LE CONTEXTE CULTUREL DE LA FIN DE SIÈCLE

ABRAHAM Paul et DESNE René, Histoire littéraire de France 1873-1913, Paris, éd. sociales, 1978, t.10.

BAILLY-HERZBERG, Dictionnaire de l’estampe en France 1830-1950, Notices biographiques pour Henry Somm, George Auriol, Adolphe Willette, Lucien Pissarro…, coll. Arts et métiers graphiques, Flammarion, 1985.

BERNARD Suzanne, Le Poème en prose de Baudelaire jusqu’à nos jours, Nizet, Paris Ve, 1994.

BILLY André, L’Époque 1900, Tallandier, Histoire de la vie littéraire, Paris, 1951.

BOURGET Paul, Essais de Psychologie contemporaine, avant-propos de 1885, TEL Gallimard, , 1993.

BRUNEL P., J. BURGOS, C. DEBRON, et al. , Mélanges Décaudin : l’esprit nouveau dans tous ses états, éd. Minard, coll. « la thésothèque », Paris, 1986.

CLARETIE Jules, « Les Cabarets parisiens » in Le Temps, n° 29 octobre 1896.

DEFFOUX Léon et DUFFAY Pierre, Anthologie du pastiche, éd. Grès et Cie, 6e éd. 1926.

GROS J.-M., Le Mouvement littéraire socialiste, Paris, Albin Michel, s.d.

HURET Jules, Enquête sur l’évolution littéraire, éd. Daniel Grojnowski, José Corti, Paris, 1999.

LAURENT Alain, Histoire de l’individualisme, Que-sais-je ?, P.U.F, 1993.

MANEVY et Ph. DIOLE, Sous les plis du drapeau noir, éd. Domat, 1949.

MARQUEZE-POUEY Louis, Le Mouvement décadent en France, Paris, P.U.F, 1986.

MORNET Daniel, Histoire de la littérature et de la pensée françaises et contemporaines, Larousse, 1927.

MOUCHARD Claude, Un grand désert d’hommes 1851-1885 : les équivoques de la modernité, coll. « brèves littéraires », Hatier, 1991.

NIETZCHE Friedrich, Par delà le bien et le mal, coll. 10/18, rééd. 1979.

 Le Crépuscule des Idoles, Hatier, coll. Profil philosophique, n°708, 1989.

NOEL Richard, A l’aube du symbolisme, Paris, Nizet, 1961.

 Le Mouvement décadent, Paris, Nizet, 1968.

PALACIO Jean de, Pierrot fin de siècle ou les métamorphoses d’un masque, librairie Séguier, 1990.

POIZAT, Le Symbolisme de Baudelaire à Claudel, Renaissance du livre, 1919.

SEIGEL Jerrold, Paris-Bohème. Culture et politique aux marges de la vie bourgeoise 1830-1930, Paris, N.R.F, Gallimard, 1991.

SPIRE André, La Technique du vers français, Mercure de France, 1912, t. 98.

VALLES Jules, Le Tableau de Paris, Messidor, 1889.

ÉTUDES SUR L’HUMOUR FIN DE SIÈCLE

BRETON André, Anthologie de l’humour noir, 1946, J.J Pauvert, Paris, 1946.

CARADEC François, La farce et le sacré : fêtes et farceurs, mythes et mystificateurs, coll. Synthèses contemporaines, Castermann, Belgique, 1977.

      - Encyclopédie des farces et attrapes et des mystifications,  dirigée par François Caradec et N. Arnaud, Jean-Jacques Pauvert, Paris, 1964.

ESCARPIT Robert, L’Humour, Que sais-je ?, n°877, P.U.F., 1976 (6e édition).

GROJNOWSKI Daniel, Aux commencements du rire moderne, Corti, Paris, 1990.

NEWMAN-GORDON Pauline, Corbière, Laforgue, Apollinaire ou le rire en pleurs, éd. Debresse, « Au carrefour des lettres », 1964.

OUVRAGES SUR LE CHAT NOIR



CURNONSKY M. et HANISBERG J., Les Œuvres libres, « Le Chat Noir », n°124 (septembre), 1956, p. 162-200.

DONNAY M., Autour du Chat Noir, Paris, Grasset, 1996.

OBERTHÜR M., Le Chat Noir (1881-1897), exposition au musée d’Orsay, Musées nationaux, 1992.

SALIS R., Les Gaietés du Chat Noir, préface de Jules Lemaître, 1894.

Collectif, Anthologie des poètes du Chat Noir, Paris, Poésie Gallimard, 1996, préface d’André Velter.

OUVRAGES SUR MONTMARTRE

Les Cabarets de Montmartre, catalogue d’exposition du Musée de Montmartre, 1996

Si Montmartre m’était contée, catalogue d’exposition, Musée de Montmartre, 1994

MONTORGUEIL Georges, Le Vieux Montmartre, Paris Hachette, 1925

OUVRAGES SUR LES COLLABORATEURS DU CHAT NOIR



BATHILLE Pierre, Maurice Donnay, son œuvre, éd. la nouvelle revue critique, Paris, 1932.

BOLLERY J., Léon Bloy, Ses débuts littéraires : du « Chat Noir » au « Mendiant Ingrat » 1882-1892, Paris, Albin-Michel, 1949.

CARADEC François, Alphonse Allais, Belfond, 1994. Réédition Fayard, 1997.

OUVRAGES SIGNÉS PAR LES CONTEMPORAINS DES PETITES REVUES



Romans-contes

BLOY Léon, Le Désespéré, éd. Vanier, 1884.

BOURGET Paul, Le Disciple, éd. Alphonse Lemerre, 1889.

 Drames de Famille, éd. Plon, 1900.

CHAMPSAUR Félicien, Lulu, roman clownesque illustré, éd. Eugène Pasquelle, 1901.

LORRAIN Jean, Histoire de masques suivie de Contes d’un buveur d’éther, préface Michel Desbruères, éd. Christian Pirot, 1987.

Recueils de poésies

GOUDEAU Émile, Fleurs du Bitume, petits poèmes parisiens, Ollendorff, 1885.

RICHEPIN Jean, La Chanson des Gueux

Souvenirs

AJALBERT Jean, Mémoires en vrac. Au temps du symbolisme 1880-1890, Paris, Albin Michel, 1938.

DAUDET Alphonse, Quarante ans de Paris 1857-1897, La Palatine, Genève, 1945

DORGELES Roland, Quand j’étais montmartrois, éd. Albin-Michel, 1936.

GINISTY Paul, L’Année littéraire 1889, Charpentier, Paris, 1890.

GONCOURT Edmond et Jules de, Journal : mémoires de la vie littéraire 1892-1895, t. 9, éd Flammarion et Fasquelle, 1896.

KAHN Gustave, Silhouettes littéraires. Stéphane Mallarmé. Huysmans. Verlaine. Charles Cros. Henri Becque. Emile bergerat. Rodin. Anatole France. Puvis de Chavannes. Mendès et Baudelaire, éd. Montaigne, 1925.

 Symbolistes et décadents, Vanier, 1902.

MAILLARD Léon, La Lutte idéale : Les soirées de la Plume, Paul Savin et La Plume, Paris, 1892.

MORICE Charles, La Littérature de tout à l’heure, Perrin, 1889.

RICARD Louis-Xavier de, Petits Mémoires d’un Parnassien, éd. M. Pakenham, Lettres Modernes, « Avant-Siècle », 1, Paris, 1967.

TAILHADE Laurent, Quelques fantômes de jadis, édition française illustrée, 1920.

VERLAINE Paul, « Articles et préfaces (1888-1889) », « Dédicaces » in Œuvres Complètes, présenté et annoté par Jacques Borel, La Pléiade, t. 2, éd. NRF, 1972.

Correspondances. III.Lettre aux correspondants anglais, à  Anatole Baju, F-A Cazals, Jules Tellier, Gustave Kahn, Léon Deschamps…, Genève, Paris, Slatkine, 1983.

Les Poètes Maudits, Vanier, Paris, 1884.

 

THÈSES ET MÉMOIRES


BARTHELEMY Robert, Montmartre, un milieu littéraire et cosmopolite, thèse, Paris III, 1989, p. 140-143.

DIDIER Bénédicte, Présentation du Chat Noir en 1883 et 1884, mémoire de maîtrise, Orléans, 1997.

 Le Grand-Mardi-gras de l’esprit : les petites revues à la fin du dix-neuvième siècle : Le Chat Noir, La Vogue, La Plume, mémoire de D.E.A, Orléans, 1998.

PAWLOTSKY COMBET-JOLY Isabelle, Monographie d’un quartier artistique et littéraire : Montmartre (1871-1910), thèse, Paris X, 1995, p. 424-427.

ARTICLES DE PRESSE

Romantisme, n°42, 1983 « La Décadence »

COLIN René-Pierre, « Les Décadents : nuanceurs ou barbares de l’idée », p. 46-53.

EL-GAMMAL Jean, « Décadence, politique et littérature à la fin du XIXe siècle », p. 23-33.

VOISIN-FOUGERE Marie-Ange, « Le sérieux et la feinte – Le bourgeois dans la littérature réaliste », p.3-12.

Romantisme n°64, 1989  « Raison, dérision, Laforgue »

AMOSSY Ruth, « Types ou stéréotypes ? Les physiologies et la littérature industrielle », p. 113-123.

GORDON Rae Beth, « Le Caf’conc’ et l’hystérie », p.53-60.

GROJNOWSKI Daniel, « Laforgue fumiste : l’esprit de cabaret », p. 5-15.

Romantisme n°75, 1992 « Les petits maîtres du rire »

DEFAYS Jean-Marc, Alphonse Allais : fumisterie littéraire, p. 27-33.

MELMOUX Marie-Françoise, Fin-de-siècle, le « grand mardi-gras de l’esprit » (sur Jean Lorrain), p. 63-69.

PAKENHAM Mickaël, L’Illustre Sapeck, p. 35-41.

PILLET Elisabeth, Cafés-concerts et cabarets, p.43-49

Romantisme n°121, 2003-3 :

VAILLANT Alain, « Avant-Propos », p. 5-8

MELMOUX-MONTAUBIN Marie-Françoise, « Autopsie d’un décès. La critique dans la presse quotidienne de 1836 à 1891 », p. 8-22.

DOCUMENTS ÉLECTRONIQUES

Articles de périodiques

BAYON Nathalie, « Jeunesse et genèse d’un groupe politique : le groupe gambettiste », revue d’histoire du XIXe siècle [en ligne]. Numéro 20-21-2000, p.1-21. [réf.. 9 février 2002]. Disponible sur : http://www.revues.org

DOUSTEYSSIER-KHOZE Catherine, « Fumisme : le rire jaune du Chat Noir » [en ligne]. Disponible sur : http://www.dur.ac.uk/j.c.m.starkey/DMLS/Abnormalities/A_ChatNoir.doc

SHRYOCK Richard, « Gustave et Rachel Kahn » [en ligne]. Virginia Polytechnic Institute and State University [réf. 2 juin 2003]. Disponible sur : http://216.239.39.104/translate_c?hl=fr&u=http://wiz.cath.vt.edu/gkahn/kahntext.html

Articles d’encyclopédies

« Auriol George » [en ligne]. Disponible sur :

http://www.udenap.org/personnalites/auriol_george.htm

http://www.dictionnaire-des-illustrateurs.com

« Champsaur, Félicien  (1858-1934) » [en ligne]. p. 1. Disponible sur : http://siecle19.freeservers.com/Champsaur_Félicien.html

« Le nihilisme », extrait de l’article « nihilisme » de l’Encyclopedia Universalis [en ligne], p.1-7. Mis à jour 15/09/2001 [réf. 23 novembre 2002]. Disponible sur : http://perso.wanadoo.fr/claude.rochet/philo/nihil.html

Œuvres consultées

AURIOL George, « Quand les lilas refleuriront », 1890, p. 1. Disponible sur : http://www.paroles.net

DEVILLIERS René, Butte Boul’Mich et Cie, Chapitre III « Ceux que j’ai connus », p.1-4. [en ligne]. [Réf. du 13 juin 2002], p. 1-4. Disponible sur : http://www.lechatnoir.free.fr/historique/chatnoir/devilliers:page_04.htm

GIRIEUD Pierre, Souvenirs d’un vieux peintre, p.1-2. [en ligne]. Disponible sur : http://www.edartiguelongue.freesurf.fr/souvenir/souv2.htm

HUGO Victor, Correspondance avec Félicien Champsaur (16 mai 1878), Paris, Calmann Lévy, 1898 [en ligne], p.1. Disponible sur : http://www.jeanrichepin.free.fr

LAFORGUE Jules, Carnet de notes, la revue des ressources [réf. 25 octobre 2002]. p. 1-7. Disponible sur : http://www.ressources.org/Revue/Restitution/Laforgue.htm

 Le Fumiste [en ligne], p.1. Disponible sur : http://www.laforgue.org/pier3.htm

MAUPASSANT Guy de, Correspondance avec Edmond Deschaumes (16 février 1883), avec Catulle Mendès (1888 ?) [en ligne]. [réf. 6 décembre 2002], p. 1. Disponible sur : http://maupassant.free.fr/corresp/260.html

RENARD Jules, Journal, 11.04.1890-17.03.1890, disponible sur : http://sya.geneal.free.fr/Document/journal2.htm

RICHEPIN Jean, La Chanson des Gueux, disponible sur : www.gallica.bnf.fr

SALIS Rodolphe, Les Contes du Chat Noir, disponible sur : www.gallica.bnf.fr

SARCEY Francisque, Préface aux Contes du Chat Noir, disponible sur : www.lechatnoir.free.fr