PETITES REVUES ET ESPRIT BOHÈME A LA FIN DU XIXe SIÈCLE (1878-1889)

Panurge, Le Chat noir, La Vogue, Le Décadent, La Plume

 

couvertures_revues_essai_3_011

                Un essai paru aux éditions de L'Harmattan (février 2009), collection "critiques littéraires", 380 p.

 

"Libérés de l'assentiment de la société des lettres, les artistes ont su mener de leur côté un mouvement prônant la libération de l'esprit et des lettres. Dans le parcours d'un artiste, la petite revue est plus qu'un tremplin ou qu'un révélateur de personnalité, elle est une "marge d'honneur"..." (extrait)

 

Un extrait du compte-rendu paru dans la Revue d'Histoire Littéraire de La France (2011)

           Fondé sur un corpus constitué de cinq « petites revues » (Panurge, Le Chat noir, La Vogue, Le Décadent, La Plume — année 1889 seulement), ce travail ambitionne de reconstituer l’esprit collectif qui anime la jeunesse littéraire des années 1878-1889. Partant de l’idée que la presse bohème doit être considérée comme un « acte culturel signifiant l’émergence d’un nouveau type de média littéraire et artistique », Bénédicte Didier propose de renouveler le regard porté sur la période en conduisant une « analyse structurée » de cette petite presse. La première partie de l’ouvrage, après des généralités sur l’esprit fin-de-siècle, dresse un tableau du paysage de la petite presse des années 1880. [....] Dans sa conclusion, Bénédicte Didier rappelle combien les petites revues des années 1878-1889 sont d’excellents témoins de ce qui fait l’esprit bohème fin-de-siècle : éclectisme anarchisant, posture paradoxale entre révolte permanente et mise en place de stratégies pour accéder à la reconnaissance, positionnement ambigu entre ouverture au monde et repli élitiste, et, prioritairement, enthousiasme collectif, gaieté artistique et littéraire inséparable d’une vie sociale agitée et tapageuse. Ainsi que le désire modestement son auteur en conclusion, cet ouvrage a, de fait, pour mérite de retrouver les hommes et les périodiques qui ont façonné ce temps particulier de la vie littéraire.

YOAN VÉRILHAC

 

 
     

TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

 

 

Introduction : Un grand Mardi gras de   l’esprit

 

 

 

 

 

 

 

PREMIÈRE PARTIE : LES   PETITES REVUES DANS LE PANORAMA HISTORIQUE ET CULTUREL DE LA FIN DU XIXe SIECLE

 

 

 

 

 

1. Une nouvelle génération

 

2. Sous le règne de la muse   verte

 

3. Des bureaux de rédaction à   la diffusion

 

 

 

 

 

 

 

DEUXIÈME PARTIE :   APPELS À L’INSURRECTION

 

 

 

 

 

1. Le crépuscule des idoles

 

2. Les revendications   sociales

 

3. Des sensibilités en révolte

 

4. L’humour, un agent provocateur

 

 

 

 

 

 

 

TROISIÈME PARTIE : UN  

ANTICONFORMISME MAÎTRISÉ

 

 

 

 

 

1. Le nihilisme bohème et ses   dangers

 

2. Le renouveau de la gaieté   moderne

 

3. Un regard neuf sur la marginalité

 

 

 

 

 

 

 

QUATRIÈME PARTIE :  

LES VOIES DE LA RESPECTABILITÉ

 

 

 

 

 

1. De la nouveauté au conformisme

 

2. Les petites revues et la   réclame

 

3. Parcours de quelques voyageurs   de bohème

 

 

 

 

 

Conclusion : La marge d’honneur

 

 

 

 

 

Bibliographie

 

Tables des collaborateurs   de Panurge, du Chat noir,

 

de La Vogue, du Décadent, de La   Plume

 

Chronologie des petites revues   (1878-1889)

 

La presse montmartroise de   1880 à 1900

 

Remerciements

 

Index

 

Table des matières

 

 

 


007l_harmattan_010