28 novembre 2008

FELICIEN CHAMPSAUR

Bibliographie d'un auteur oublié   Revues Félicien Champsaur, Les Hommes d’aujourd’hui, 1878-1879, dessins de Gill, n°1 à 30 Alfred Le Petit, Félicien Champsaur, Les Contemporains, 1880, n°1-30   Félicien Champsaur, Le Panurge, 1882-1883 Romans-théâtres-mémoires-poésies   Jeunesse, 1882 (réed. 1927), Ferenczi et fils Dinah Samuel, 1882, Ollendorff Paris, le Massacre, Dentu, 1885 Miss America, 1885 Entrée de clowns, J. Lévy, 1885 Le Cerveau de Paris, ... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 18:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2008

"Les Cafés-Concerts" Jules Vallès

    Les cafés-concerts : espaces de liberté ? Jules Vallès signe dans Le Tableau de Paris un véritable pamphlet contre le Paris des années 1880 qu'il oppose à la liberté politique de Londres. "Ici, en pleine saison d'ironie, les marchands de gaieté tirent la langue et crèvent la faim. Ils ne peuvent payer ni leurs étoiles ni leurs lampes. Les artistes en arrivant trouvent la maison éteinte. La Compagnie a coupé le gaz. La Censure avait commencé par couper la langue. (...)Tout le monde n'en est pas là, et s'il y a des... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2008

Le Disciple de Paul Bourget

Autre lien sur Le Disciple de Paul Bourget http://stl.recherche.univ-lille3.fr/sitespersonnels/macherey/machereybiblio54.html LA FIGURE DE ROBERT GRESLOU, PROTAGONISTE DU DISCIPLE DE PAUL BOURGET En 1889, paraît Le Disciple de Paul Bourget (chez Alphonse Lemerre). Paul Bourget était déjà reconnu dans la société littéraire. La Vogue avait dressé de lui un portrait plutôt élogieux et La Plume lui décernait l'étiquette de nouveau maître du roman psychologique. Au contraire, Le Chat Noir, Le Panurge,... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2008

Anatole Baju, portrait d'un décadent (3)

  Ne gagnant que de maigres ressources par divers petits emplois, la famille dut probablement vendre le moulin. Le fils aîné n’avait en effet nulle envie de succéder à son père. Il était animé d’une envie irrépressible d’atteindre par l’instruction une autre condition sociale qui lui permettrait de défendre les plus démunis. On sait que de 1881 à 1884, Madame Bajut vivait avec ses deux fils à Bellac à une trentaine de kilomètres de Saint-Germain14. En changeant de département la famille devait se rapprocher des origines... [Lire la suite]
06 novembre 2008

Anatole Baju, portrait d'un décadent (2)

                       D’après les témoignages d’Ernest Raynaud et de Remy de Gourmont, une rumeur disait également que Bajut avait dû à la mort de son père travailler comme piqueur de meule  ce qui consistait à piquer les surfaces de frottement de la meule. L’entretien des meules se faisait tous les quinze jours. Le métier était physique et devait laisser quelques cicatrices :      « Orphelin de père, astreint de bonne heure,... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2008

Le bohème du Chat Noir

       Le journal du Chat noir voue un culte à une icône particulière : l'artiste bohème.       Qu'est-ce qu'un artiste bohème ? Un lutteur infatigable, un débauché, un excentrique qui se donne en spectacle ou encore un être schizoïde aspirant à la bourgeoisie tout en en refusant les principes ?       Le poète périgourdin, Emile Goudeau en fera pourtant un portrait assez juste.        Tout d'abord, l'artiste du Chat Noir n'est pas à confondre avec les... [Lire la suite]
Posté par bdidier à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,